Première réunion à six partis

Pour la première fois, Elio Di Rupo aura six présidents de parti autour de sa table dont Benoît Lutgen et Bruno Tobback. Reporters

Les présidents des six partis qui négocieront la formation du gouvernement fédéral sont réunis ce lundi après-midi. Une première depuis l'éviction des Verts en fin de semaine passée.

Les négociateurs vont commencer par discuter de la méthodologie des travaux sur le budget et les questions économiques et sociales. Une autre réunion sur les mesures concrètes d'assainissement budgétaire suivra en fin de journée.

Le formateur Elio Di Rupo et les six présidents de parti sont arrivés l'un après l'autre peu après 13h. Après avoir déjà participé aux discussions sur le choix des partenaires de coalition, le nouveau président du cdH Benoît Lutgen est assis pour la première fois à la table des négociations en vue de la formation du gouvernement. C'est aussi le cas du nouveau président des socialistes flamands Bruno Tobback.

Un thermomètre et une lampe pour le fils de De Croo

Les négociateurs doivent trouver quelque 10 milliards d'euros pour respecter l'objectif de déficit budgétaire de 2,8% du PIB auquel ils s'étaient astreints pour 2012. Chaque parti a été invité par le formateur à venir ce lundi avec des propositions.

Le formateur est arrivé, porteur d'un cadeau pour la naissance du deuxième fils d'Alexander De Croo, président de l'Open Vld. Elio Di Rupo a fait son choix sur la liste de naissance prévue par ce dernier. Il a opté pour un thermomètre et une lampe. Pour la fille de Wouter Beke, il avait offert une grosse peluche en forme de lapin.

Avec Belga