société

Contrôle automatique à Brussels Airport pour les voyageurs au sein de Schengen

Contrôle automatique à Brussels Airport pour les voyageurs au sein de Schengen

Reporters

Les voyageurs ayant une destination au sein de l’espace Schengen peuvent depuis dimanche utiliser une voie de contrôle automatique à Brussels Airport. Cinq portiques d’accès automatique contrôlent la carte d’embarquement du passager et accordent ou non l’accès à la zone protégée du terminal A, a annoncé lundi l’exploitant, The Brussels Airport Company (TBAC).

Le système permet un passage plus rapide des voyageurs vers la zone protégée mais exclut toute faute humaine, souligne TBAC dans un communiqué. Le contrôle se base sur un code-barre à deux dimensions figurant sur la carte d’embarquement que le passager reçoit au check-in ou qu’il imprime lors d’une réservation sur internet.

Les voyageurs qui se déplacent en dehors de l’espace Schengen seront soumis à un contrôle d’identité par les agents de la police fédérale lors du franchissement de nos frontières. Ce n’est pas le cas pour les passagers vers des pays de l’espace Schengen mais étant donné que les voyageurs entrent dans une zone protégée, la validité de la carte d’embarquement est contrôlée.

Les personnes à mobilité réduite n’ont pas encore accès à cette zone automatique. Pour des raisons pratiques, les enfants voyageant seul qui sont accompagnés jusqu’à la porte, et les jeunes parents avec des enfants en bas âge seront toujours contrôlés à un comptoir. Un accès séparé est prévu pour le personnel de l’aéroport.

Belga