DEXIA

L’avenir du Holding communal se joue à la Loterie

L’avenir du Holding communal se joue à la Loterie

Belga

Si Reynders accepte de prolonger l’emprunt consenti par la Loterie nationale au Holding, celui-ci pourra être mis en liquidation accompagnée. Sinon,...

Pour le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) le ministre fédéral des Finances Didier Reynders (MR) tient le sort du Holding communal entre ses mains. S’il accepte de reporter l’échéance d’un emprunt consenti par la Loterie nationale au Holding, il sera possible d’aller vers une liquidation accompagnée de celui-ci, a-t-il dit lundi à l’issue d’une réunion du gouvernement flamand qui s’est penché sur ce dossier.

Selon lui, le gouvernement bruxellois a déjà accepté de prolonger l’échéance d’un emprunt qui dépend de lui et qui arrive à échéance demain mardi.

M. Peeters a encore ajouté que les Régions s’étaient ralliées à la proposition du ministre-président wallon Rudy Demotte mais que cette proposition - malgré l’accord des experts du gouvernement fédéral et des gouvernements régionaux - a finalement été rejetée par le gouvernement fédéral.

Il insiste sur le fait qu’avec la garantie de 450 millions d’euros et l’emprunt de 120 millions d’euros, les Régions font un effort suffisant. Ces Régions veulent que le fédéral prenne seul en charge le solde du déficit à savoir 450 millions d’euros. Le fédéral propose de partager à parts égales cette charge entre le fédéral et les Régions.

Pour éviter la faillite immédiate et se donner un peu de temps, M. Peeters dit attendre un geste du gouvernement fédéral via le report de l’échéance de l’emprunt que la Loterie nationale a consenti au Holding. « Les clefs sont dans les mains du ministre Reynders », a-t-il ajouté. Le ministre des Finances assure en effet la tutelle sur la Loterie nationale.

Cet emprunt arrive à échéance ce lundi. Un autre emprunt, consentit par la Région bruxelloise, arrive à échéance mardi matin. La Région a déjà accepté de le prolonger a encore, indiqué M. Peeters.¦