POLITIQUE

Benoît Lutgen et le budget : « un gain salarial de 300 euros nets par mois »

Benoît Lutgen et le budget : « un gain salarial de 300 euros nets par mois »

Belga

Le nouveau président du cdH remplace Joëlle Milquet dès ce lundi pour la suite des négociations. Il vise une augmentation des salaires dans les discussions budgétaires.

Invité de La Première ce matin, Benoît Lutgen a défendu l’idée d’une augmentation des salaires nets à quelques heures de l’entame des négociations socio-économiques dirigées par le formateur Elio Di Rupo.

Les priorités du cdH pour le budget ?

1. L’assainissement budgétaire « à viser sur plusieurs années ».

2. Soutenir l’emploi par une plus grande prise en charge des frais du travailleur sur le chemin du travail. Un effort à mettre en place « en fonction du contexte économique particulier » qui est le nôtre. Par cette quotité exonérée d’impôt en hausse, le président du cdH vise une augmentation du salaire mensuel de 300 € nets par mois. « Cela ne sera possible qu’à travers les budgets de 4 à 5 ans ».

Une augmentation pour tous ?

« Nous devons discuter des modalités sur le mécanisme. Mais je me réjouis de voir les autres partis partager notre idée ».

Sur les prépensions :

Benoît Lutgen ne veut pas les supprimer mais pour lui « C’est l’ultime recours. Les prépensions ont été utilisées par facilité par le passé. Il faut prolonger les carrières de chacun car la vie est plus longue. On ne peut pas compter que sur les cotisations des 18 – 40 ans ».

Qui va sauver le holding communal ?

Benoît Lutgen veut croire que les différentes entités vont prendre leurs responsabilités dans les deux heures qui restent avant la cessation de paiement et la déclaration de la faillite. Le président du cdH plaide pour un équilibre de la prise en charge (50/50) entre les différentes entités (fédéral et régions).

Ni sur Twitter, ni sur Facebook:

Benoît Lutgen est le seul président de parti à ne pas être présent sur les réseaux sociaux. "Je ne suis ni sur Twitter, ni sur Facebook. C'est un choix personnel. Le temps est ce qu'il est et je préfère me consacrer à 100% à mon travail. Je n'ai pas le temps de répondre moi-même et je n'ai pas envie de demander à quelqu'un de répondre à ma place donc je préfère ne pas être présent".