Film & photos nature

Une si belle nature d’ici-même

Une si belle nature d’ici-même

Il est informaticien mais se consacre désormais à 100 % à sa passion pour la belle image nature. Président du concours AVES au Festival du film nature à Namur qui débute ce vendredi, Cédric Jacquet est un grand amoureux de la vie. L’homme habite entre Meuse et Hesbaye. Et c’est dans un rayon très court, à moins de 15 minutes de son domicile de La Bruyère, qu’il a saisi des instants magiques autour de points d’eau souvent saumâtres mais tout de même magiques.

« Ces photos représentent cinq années de compilation autour de cinq points d’eau de ma région. On n’y trouve que des espèces communes d’oiseaux comme le héron cendré, le grèbe huppé ou le col vert. C’est facile à voir partout… », explique Cédric Jacquet qui revient d’avoir passé 4 mois en Namibie.

Le photographe apprécie les déserts et, paradoxalement, les étendues liquides.

« Les biotopes et les ambiances m’intéressent. Si on retire l’animal du champ de vision, le cliché pris reste intéressant. »

Nul besoin de matériel de haut niveau pour faire ses gammes. Juste se lever aux aurores, s’intéresser aux silences et aux chants, voire aux cris. Faire appel à ses cinq sens et aux bons sens.¦