article abonné offert

Cent cas par an dans le Tournaisis

Cent cas par an dans le Tournaisis

Fotolia

C’est la seconde cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires. Un constat d’autant plus triste qu’il pourrait souvent être évité grâce au dépistage. « Il existe deux types de dépistage,explique le Dr Antoine Nakad. Celui de masse, conseillé aux personnes âgées de 50 à 74 ans ; et celui des groupes à risque. 35 % des cancers du côlon surviennent chez des personnes avec des prédispositions familiales nécessitant un dépistage plus rapproché. Nous leur recommandons d’en parler à leur médecin traitant afin de commencer le dépistage le plus tôt possible et de passer des tests régulièrement. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 7 des 28 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?