article abonné offert

J-Bernard DETOURNAY Coach de Basècles

« Nous avons tenu le plus longtemps possible mais Mouscron développe un jeu tellement rapide et a une telle maîtrise qu’il était dur de faire mieux. Nous avons su les accrocher trois sets sur quatre, c’est déjà parfait, prendre un point aurait été du vol. Dans le premier set, il n’y a pas eu photo car il a fallu le temps de s’adapter à cette vitesse. J’ai eu peur de prendre une casquette mais les filles ont prouvé qu’elles étaient capables de suivre ce rythme. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?