article abonné offert

Diminuer la surcharge administrative, augmenter la reconnaissance

Diminuer la surcharge administrative, augmenter la reconnaissance

EdA

Michel Meuris, médecin généraliste à Spa, est le président de l’Association des médecins généralistes de l’Est francophone de Belgique (AGEF). L’association représente la quasi-totalité des médecins de l’arrondissement à l’exception de ceux des communes d’Olne et de Waimes. Son statut de président associé à son expérience d’une vingtaine d’années lui confère un avis éclairé sur la profession :« 50 % des médecins proches du burn-out c’est peut-être beaucoup mais c’est sûr que c’est un phénomène à combattre, comme dans chaque profession à responsabilité ».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 57 des 287 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?