Sonné par l’Angélus

Clovis était un représentant de commerce ordinaire quand il a vu son monde basculer devant le tableau de L’Angélus de Millet au musée d’Orsay. Lui qui n’avait jamais ouvert un livre de sa vie, se passionne tout à coup pour la culture. Il a pris un pinceau et s’est mis à peindre avec talent. Bye-bye costume cravate, c’est désormais en jeans et baskets qu’il vivra dans la petite camionnette transformée en garçonnière. Et tant qu’on y est pourquoi ne pas faire le point sur sa vie sentimentale et découvrir qui sont ses parents ? Clovis ne peut pas imaginer un seul instant les profonds bouleversements qui s’annoncent. Un récit à suspense, un dessin réaliste, net et précis, un découpage dynamique, une belle réussite et même un happy end à la clef.¦Ph. C.

« Secrets, L’Angélus, T.2 », Homs et Giroud, Dupuis, 56 p. 13,95 €.