article abonné offert

De la révolte dans l’air

On comprenait mal Patrick Courtois il y a quinze jours lors du succès face à Blegny. Ici, le message est passé cinq sur cinq. On a vu des gamins sur le terrain sans aucun esprit de gestion de match. Pire, lorsque la grossièreté supplante la frustration, on est en droit de se poser des questions. Et là, nous sommes entièrement d’accord avec Patrick Courtois qui sait où il va mais ne semble pas vouloir être suivi par des joueurs imbus de leur prestation qui fut – qu’ils en soient conscients ou pas – indigne de la part d’une formation promotionnaire.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 20 des 94 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?