« Le football est spécial et traître à la fois. Vous pouvez dominer tant que vous voulez, si vous ne marquez pas, impossible de gagner et encore moins d’atteindre le top 3 », méditait le président Pascal Debacker à l’issue de la rencontre.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?