« Charleroi a bien débuté le match et l’a aussi bien fini,disait Arik Shivek, le coach de Mons. C’est exactement ce qui nous avait permis de nous imposer à Ostende. À cinq minutes du terme, nous avons raté huit points en dessous de l’anneau. Trop de joueurs ont évolué en dessous de leur niveau pour pouvoir revendiquer la victoire. La seule chance pour battre une équipe comme Charleroi, c’est de jouer en équipe. Les nouveaux joueurs doivent encore apprendre, ils ne connaissent pas les joueurs de la Ligue. Voir Riddick en vidéo et le sentir physiquement sur le terrain, c’est tout à fait différent. »