Jean-Michel Javaux, coprésident d’Écolo, en veut-il à quelqu’un que son parti ne fasse pas partie du prochain gouvernement ? Il était L’Invité de Pascal Vrebos (RTL-TVi). « À Elio Di Rupo, non, parce qu’il a été très transparent, il n’a pas posé de piège […] Les collègues francophones, voilà, ils se sont positionnés et auraient aimé qu’on accepte un demi-compromis. Mais soit on est dans le gouvernement, soit on n’y est pas et on ne va quand même pas aller servir le café une semaine sur deux […] Avec Groen, nous avons pris nos responsabilités et notre culture a permis à plusieurs reprises de débloquer des dossiers donc il était hors de question de séparer la famille la plus unie. »¦A. Ber.