SOCIETE

Le Pukkelpop réfléchit à une compensation pour les festivaliers

Le Pukkelpop réfléchit à une compensation pour les festivaliers

Reporters

L’organisation du Pukkelpop envisage actuellement l’éventualité de verser une compensation aux festivaliers.

La décision du parquet de Hasselt selon laquelle les organisateurs ne pouvaient être tenus responsables des dramatiques événements survenus à Kiewit le 18 août dernier n’a aucune conséquence sur le volet assurances du dossier, précise-t-on.

Le Pukkelpop avait souscrit à une assurance pour couvrir la responsabilité des organisateurs en cas de faute éventuelle. Le parquet ayant indiqué que ceux-ci ne pouvaient être tenus responsables des événements qui ont coûté la vie à cinq personnes lors de la dernière édition du festival, cette assurance ne peut être invoquée pour couvrir des dommages, indique l’organisation.

Celle-ci va maintenant envisager l’éventualité de dédommager les participants au Pukkelpop 2011. « Les organisateurs se trouvent maintenant face à un défi: garantir l’avenir du festival. Dans le même temps, ils envisagent de trouver une compensation pour les festivaliers de la dernière édition. » Le festival espère pouvoir apporter une réponse définitive à cette question avant la date qu’il avait initialement fixée, soit le 15 novembre.

Le site du Pukkelpop, situé à Kiewit, avait été frappé, le premier des trois jours que devait durer l’événement, par une tempête qui avait causé la mort de cinq personnes et entraîné l’annulation du festival.