Le huitième et dernier film de la saga Harry Potter est sur nos écrans. Mais aujourd'hui une aute question se pose: que vont devenir les acteurs ? Si Daniel Radcliffe s'essaie à la comédie musicale, et Rupert Grint joue dans un film pacifiste à petit budget, la belle Emma Watson, elle, est devenue un mannequin en vue.

Le virage de l'après-Potter, Emma Watson l'a négocié par une impressionnante mutation physique: l'épaisse chevelure en bataille que lui avait imposée le personnage de Hermione Granger a laissé place à une coupe à ras.

La très sage élève de l'école de sorcellerie de Poudlard s'est en même temps transformée en mannequin, ne rechignant pas aux poses lascives.

A 21 ans, elle multiplie les couvertures des plus grands magazines de mode et est devenue l'égérie de Lancôme. En fashionista accomplie, elle apparaît sous les
hurlements des fans en robe de tulle ivoire du plus bel effet;  elle collabore avec deux griffes, mais elle n'en abandonne pas pour autant le cinéma: on la verra bientôt dans deux films.

Mais Hermione sera toujours là, assure Emma: "Hermione est comme une soeur. Elle me manque, tout simplement", a-t-elle reconnu mercredi. "J'ai eu les dix ans les plus remarquables de ma vie", lâche-t-elle, la voie nouée.