jeux en ligne

Il y a des souris dans l’ordi

Transformice a reçu le prix du public lors du Flash Gaming Summit de San Francisco, en février 2011.

Au début, c’était un petit jeu en ligne lancé par deux collègues. Aujourd’hui, plus de 4 millions de personnes ont un compte « Transformice. »

Vos enfants jouent en ligne, sur internet ? Un simple coup d’œil sur l’écran et vous saurez s’ils jouent à Transformice : tous les personnages de ce jeu sont des souris… d’où le nom, qui se finit en « mice » comme souris en anglais.

Pourquoi des souris ? « Je dormais chez des amis, et j’entendais le bruit de souris, derrière le mur. C’est de là qu’est venue l’idée», explique Mélanie Christin. Mélanie et Jean-Baptiste, 24 et 27 ans ont créé le jeu en mai 2010. À l’époque, ils travaillaient tous les deux pour l’entreprise Ankama, société française spécialisée dans le domaine de la création numérique et artistique, qui a créé Dophus. « C’était un jeu que nous avons élaboré sur notre temps libre, juste pour nous amuser », se souvient Mélanie. Les deux collègues ont des profils complémentaires : elle est dessinatrice et il est programmateur. « Chez Ankama, j’ai appris à faire des graphismes légers, optimisés pour les jeux vidéo. Jean-Baptiste, lui avait déjà créé des petits jeux en flash avant d’entrer chez Ankama. » Tigrounette et Melibellule (ce sont leurs pseudos) ont posté Transformice sur un forum de jeux vidéos français. « Il s’est répandu sur d’autres forums. Puis il y a eu une pub aux États-Unis, et enfin, on en a parlé sur les réseaux sociaux. »

Payé par la pub

Ce petit jeu, qui a démarré sur un seul serveur, tourne aujourd’hui sur 43 serveurs, dont 12 de jeux, le tout payé par les bannières publicitaires. « Nous avons posé notre démission le 13 Avril 2011, et nous nous sommes installés à Tourcoing le 16 Mai 2011. La pub suffit pour investir ce qu’il faut… Pas encore pour nous payer nous. On envisage d‘introduire éventuellement du contenu payant, mais cela restera facultatif. Par exemple, en proposant deux ou trois chapeaux payants parmi la centaine que nous mettons à disposition des joueurs.» Comme le public est jeune et que les sommes demandées ne seront pas trop élevées, le payement devrait se faire par le biais de sms payants.

Des joueurs jeunes… et brésiliens

Les joueurs ont de 8 à 30 ans : 15 ans en moyenne. «On connaît bien les attentes des joueurs, parce qu’on communique beaucoup avec eux sur les forums et sur notre blog… On n’est que deux. La taille humaine de notre société, c‘est notre grande force. »

4 100 000 comptes de joueurs ont été créés depuis octobre. 85 000 joueurs ont été actifs les 30 derniers jours, avec une moyenne de 170 000 joueurs par jour.

Transformice est traduit en français, anglais, russe, chinois, turc… Mélanie : « Le bouche-à-oreille a été très rapide là-bas, grâce au réseau social Orkut, sur lequel ils sont très actifs. » De Tourcoing à Rio, il n’y a qu’un clic… de souris.¦