ECONOMIE

1er week-end des soldes: entre enthousiasme et modération

1er week-end des soldes: entre enthousiasme et modération

EdA

Alors que la fédération du commerce Comeos s'attend à un premier week-end de soldes "prometteur", l'Union des Classes moyennes (UCM) fait, elle, état, la veille du coup d'envoi des soldes d'été, de son "optimisme modéré".

"Malgré les nombreuses braderies et le temps exceptionnellement chaud que nous avons connu au printemps, le commerce s'attend tout de même à un bon début de soldes", affirme Comeos.

Selon la fédération patronale, ce sont surtout les collections de printemps qui seront soldées, les collections estivales s'étant particulièrement bien vendues ces dernières semaines. "On s'attend également à ce que le secteur du livre enregistre de bons résultats au début des soldes d'été, les clients étant à la recherche de livres à lire pendant leurs vacances".

De son côté, l'UCM fait état d'un "optimisme modéré" même si, d'après son sondage, 37% des commerçants estiment que les soldes d'été seront meilleurs que l'an passé. Ils sont au contraire 22,5% à craindre une baisse des ventes malgré des stocks importants.

"Ce relatif optimisme n'est pas en soi une bonne nouvelle puisqu'il signifie que les ventes à prix pleins ont été mitigées", souligne l'UCM qui prévoit par ailleurs un "démarrage en douceur" des soldes. "Les patrons sondés sont 48% à annoncer qu'ils démarreront avec des ristournes égales ou inférieures à 30%".

Enfin, plus d'un responsable sur 2 (51,8%) estime que les ventes en ligne sont devenues "un concurrent sérieux", ce qui, pour 20% d'entre eux, constitue "une stimulation de l'activité économique".

Avec Belga