TELEVISION

Stéphane Pauwels à RTL: la RTBF déplore un "profond mépris"

Stéphane Pauwels à RTL: la RTBF déplore un "profond mépris"

Michel Lecomte avec Stéphane Pauwels: une image d'archives désormais. Reporters

Le passage de Stéphane Pauwels du Boulevard Reyers à l'avenue Georgin est mal vécu à la RTBF. Et la chaîne publique le fait savoir.

RTL a annoncé mercredi soir l'arrivée de Stéphane Pauwels dans ses rangs à partir du 1er août, tant en télévision qu'en radio et newmedia. Un transfert qui intervient peu après celui de Thomas Van Hamme. De quoi susciter la colère de la RTBF.

Dans un communiqué, la chaîne publique affirme que la décision de Stéphane Pauwels de rejoindre RTL témoigne "d'un profond mépris à l'égard de ceux et celles qui ont permis à Stéphane Pauwels de se construire au cours de ces dernières années".

"M6 pour ses programmes, la RTBF pour ses visages"

Selon la RTBF, le désormais ex-chroniqueur de Studio 1 et de Vivacité (entre autres) était pourtant en discussion avec les directions de la radio et de la télévision publiques "sur la base de propositions concrètes et élargies de collaboration" qui auraient permis au chroniqueur de travailler "avec la liberté et la créativité que la RTBF est à même de garantir sur ses antennes".

L'entreprise publique égratigne au passage son concurrent RTL, affirmant que cette attitude "est également révélatrice de la démarche d'un opérateur privé étranger". "Celui-ci affiche en effet clairement ses ambitions à travers un marketing simple: M6 pour ses programmes, la RTBF pour ses visages".

Du côte de RTL TVI, on ne souhaite pas s'exprimer pour l'heure. "Tout simplement parce que les arguments avancés par la RTBF présentent un caractère émotionnel et excessivement passionné. Et nous ne souhaitons entrer dans ce débat là".

Avec Belga

+ EXCLUSIF | Pauwels nous explique son choix