MONDE

L'appel de Mladic contre son transfert à La Haye rejeté

L'appel de Mladic contre son transfert à La Haye rejeté

epa

L'appel de la défense de Ratko Mladic contre son transfert vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye a été rejeté mardi, a indiqué la porte-parole de la Haute Cour de Belgrade, Dusica Ristic.

"L'appel a été rejeté et la décision écrite sera remise au ministère de la Justice dans la journée", a déclaré Mme Ristic. Il reviendra à ce dernier de signer formellement l'ordre de transfert. La transfert de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie pourrait alors intervenir très rapidement.

Ratko Mladic est inculpé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre par le TPIY pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995). Il encourt la prison à vie.

Mladic conduit sur la tombe de sa fille

L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été conduit tôt mardi matin sous protection policière sur la tombe de sa fille, dans un cimetière à Belgrade. Il a ensuite été ramené dans sa cellule de l'unité de détention du Tribunal serbe pour les crimes de guerre, où il se trouve depuis son arrestation jeudi dernier. Mladic avait demandé à se rendre sur la tombe de sa fille Ana qui s'est suicidée en 1994.

Belga