Bactérie Eceh: une femme meurt en Suède, 15e décès en Allemagne

Bactérie Eceh: une femme meurt en Suède, 15e décès en Allemagne

epa

Un nouveau décès lié à la bactérie potentiellement mortelle Eceh a été signalé mardien Allemagne par les autorités sanitaires, portant à 15 le nombre de morts en Allemagne. En même temps, on apprend qu'une femme est morte en Suède, elle avait été contaminée lors d'un séjour en Allemagne. Le dernier bilan s'élève 16 morts en Allemagne et en Suède.

Mardi les médecins luttaient contre la montre pour enrayer la progression de la bactérie Eceh présente dans les concombres espagnols.

Pourtant on apprend que deux nouveaux décès ont été signalés. En Suède, une femme d'une cinquantaine d'années contaminée lors d'un séjour en Allemagne est morte mardi.

Le second décès a été signalé en Allemagne par les autorités sanitaires, portant à 16 le nombre de morts en Allemagne et en Suède.

Après l'Allemagne, la Suède est le pays le plus touché en Europe par la mystérieuse contamination par la bactérie E.coli entéro-hémorragique (Eceh).

Plus d'un millier de personnes en Allemagne et en Europe ont été contaminées, selon l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Mardi, l'institut avait recensé 373 cas de patients infectés ayant contracté des troubles rénaux sévères, appelés syndrome hémolytique et urémique (SHU), potentiellement mortels.

L'épidémie a jusqu'à présent surtout touché le nord du pays, en particulier le grand port de Hambourg.

Toutes les personnes contaminées ont effectué récemment des séjours en Allemagne. Si l'origine exacte de la bactérie n'a pas encore été établie, les autorités allemandes recommandent de ne pas manger de concombres, de tomates et de salades crues dans le nord de l'Allemagne.

Avec AFP