POLITIQUE

Didier Reynders : "Réformer les pensions, le chômage et le système des soins de santé"

Didier Reynders : "Réformer les pensions, le chômage et le système des soins de santé"

Didier Reynders a répété à quel point il regrettait l'enlisement des négociations. Belga

Alors que les négociations s'enlisent, l'ancien président du MR Didier Reynders est revenu ce mardi matin sur la situation politique belge.

Interrogé au micro de la RTBF, Didier Reynders a répété à quel point il regrettait l'enlisement des négociations. "Pendant les derniers mois, j'ai pu constater que les relations de confiance se dégradent de plus en plus entre les partenaires", explique l'ancien homme fort du MR. Des propos appuyés par la sortie choc de l'avocat flamand Vic Van Aelst (N-VA). "Certains Flamands ont l'impression que les Wallons ne font pas assez d'efforts, estime Didier Reynders. Même la plus jeune génération fait plus d'efforts, cela ne suffit pas à restaurer un vrai climat de confiance. En tout cas, la polémique autour de Vic Van Aelst dénote d'un climat détestable."

Et s'il a répété toute l'importance de choisir dès maintenant la coalition qui composera le futur gouvernement - "Les cinq partis du gouvernement actuel plus la N-VA..." - Didier Reynders évoque déjà les réformes à venir. "Il faut maîtriser les dépenses bien sûr mais surtout créer des nouvelles recettes", ajoute l'ancien président du MR. Comment? En réformant les pensions, le chômage "en cherchant à mettre plus de monde au travail" et le système des soins de santé. C'est si simple quand c'est dit comme ça...