CRISE

De Wever : la Belgique n’existe « que par la grâce des Flamands bilingues »

De Wever : la Belgique n’existe « que par la grâce des Flamands bilingues »

AFP

Nouvelle provocation de Bart De Wever ce mardi qui dit voir « de nombreuses vérités » dans les propos tenus ces derniers jours par l’avocat anversois Vic Van Aelst, membre de la N-VA, à l’encontre des francophones. De Wever juge au passage que la Belgique n’existe encore que « par la grâce des Flamands bilingues ».

Interrogé en marge d’une réunion d’entrepreneurs à Houthalen-Helchteren (Limbourg), le président des nationalistes flamands a estimé que les allégations de Vic Van Aelst étaient « formulées durement » mais que leur fond comportait « des vérités fondamentales ».

Vic Van Aelst, avocat flamand renommé récemment passé dans les rangs de la N-VA, a accusé lundi plusieurs responsables politiques francophones d’entretenir leur sentiment de supériorité en maltraitant la langue néerlandaise.

« On peut discuter de la forme du propos, mais (Vic Van Aelst) met bien le doigt sur la plaie. Est-ce sage? Je l’ignore. Mais on retrouve de nombreuses vérités au coeur de sa protestation », a-t-il estimé.

« On ne peut pas demander la solidarité avec les Flamands en réclamant une extension de territoire, et en ne respectant pas les lois linguistiques », a-t-il ajouté.

Demandant s’il existait de par le monde d’autres capitales « où l’on ne montre pas de respect pour la langue parlée par la majorité du pays », il a jugé que les propos de Vic Van Aelst contenaient un certain nombre de « vérités qui dérangent ».

« Ce pays a toujours existé par la grâce des Flamands bilingues. Même aujourd’hui, les négociations gouvernementales se déroulent en français. Ce n’est quand même pas normal », a-t-il conclu.