FORMATIONLe formateur Elio Di Rupo a assuré lundi, à son arrivée à la rue de la Loi, en vue d’une rencontre avec la présidente du cdH Joëlle Milquet, que l’intervention chirurgicale aux cordes vocales qu’il doit subir mercredi ne retardera pas la formation d’un gouvernement.

L’opération chirurgicale constitue « bien sûr une situation un peu inhabituelle, mais je n’avais pas le choix ; elle survient au moins mauvais moment », a ajouté Di Rupo, qui subira mercredi une anesthésie générale pour soigner un angiome douloureux situé au milieu de la corde vocale droite.

Le formateur est sujet depuis deux ans à des extinctions de voix qui peuvent durer trois jours, a-t-il précisé.

L’intervention chirurgicale, « embêtante mais pas grave » selon ses dires, l’empêchera de parler pendant une semaine. Elle intervient au terme de dix jours de consultations bilatérales au cours desquelles Elio Di Rupo aura rencontré les présidents des neuf partis associés aux pourparlers communautaires.

Après avoir rencontré cette dernière ce lundi, le formateur Elio Di Rupo bouclera mardi son tour de consultations bilatérales en rencontrant les présidents d’Écolo et de Groen, Jean-Michel Javaux et Wouter Van Besien.