Les retraités sont-ils les nouveaux pauvres ?

Quand la retraite ne suffit pas, c’est la débrouille

Les retraités européens sont de plus en plus pauvres. État des lieux en Allemagne, Grande-Bretagne et en France.

L’Allemagne est l’un des premiers pays d’Europe à avoir réformé son régime de retraite public. La retraite à 67 ans au lieu de 65 n’est ni plus ni moins qu’une baisse déguisée du niveau des prestations de retraite. En France l’âge légal de départ qui était de 60 ans est passé l’automne dernier à 62 ans. Des deux côtés du Rhin, on ne compte plus le nombre de retraités qui ont travaillé toute leur vie pour toucher des pensions de misère. Franck le Berlinois est obligé de passer par la banque alimentaire pour s’approvisionner en produits de base. À Paris, Geneviève, une veuve de 78 ans, est contrainte de faire des petits boulots (gardienne, nettoyage…) pour survivre. Les femmes sont souvent dans une situation encore plus désespérée que les hommes. Ce premier reportage intitulé Travailler jusque dans la tombe(20 h 40) donne aussi la parole à quelques spécialistes (commissaire européen, syndicaliste, experte de l’OCDE). Leurs témoignages, pas très optimistes, font écho aux tranches de vie évoquées plus haut.

Il ne fait pas bon vieillir en Angleterre

Un second documentaire,La retraite volée (21 h 35), nous emmène de l’autre côté de la Manche où environ 3 millions de retraités vivent à la limite ou en dessous du seuil de pauvreté. Depuis les années 60, les retraites britanniques reposent sur trois, piliers. Le principal est la retraite de base payée par l’État, à laquelle les salariés cotisent à hauteur de 11,5 % de leurs revenus bruts. Trente ans de cotisation donnent droit à 97 livres par semaine soit environ… 114 €.

Dans les années 80, Margaret Thatcher a fait souffler un vent de privatisation, encourageant la retraite d’entreprise et l’épargne retraite privée. De nombreux salariés ont investi dans des fonds de placement pour s’assurer un revenu décent pour leurs vieux jours. La crise financière mondiale a mis KO ces fonds de pensions privés… laissant des milliers de retraités aux abois.¦

Arte, à partir de 20.40