Ravi, Sébastien Montuelle, le bon portier du RMP, l’était à très juste titre : « Nous avions trois finales à remporter et pour ce faire, les joueurs étaient conscients que l’on se devait de jouer librement. Même si la partie a mal démarré avec quelques hésitations qui auraient pu nous coûter assez cher, tout le monde a été sérieux de bout en bout. L’ouverture du marquoir après cinq minutes était le scénario rêvé qui nous a permis de prendre une option sur la montée. Grâce à cette belle apothéose, nous avons enfin pu rendre tout ce que notre public nous a apporté cette saison avec leur soutien. Quand le RMP est mentalement et physiquement au top et ne se complique pas la tâche, rien ne peut nous arriver. »