article abonné offert

walhainTribunal correctionnel

« Je transformerai ma maison en forteresse »

Le président Collart (sixième chambre correctionnelle) ne lui avait pas donné beaucoup d’espoir le 2 mai dernier.« Je comprends votre indignation, mais je suis forcé d’appliquer la loi », avait-il tenté de faire comprendre à un Walhinois de 84 ans poursuivi pour détention illégale d’arme, en l’occurrence du riot gun découvert par les policiers amenés à enquêter sur le cambriolage dont il avait été victime le 13 avril 2010.