Incendie dans la réserve de Kalmthout: des foyers également aux Pays-Bas

L'incendie dans la réserve naturelle de Kalmthout n'est toujours pas maîtrisé. Plusieurs foyers ont été relevés dont certains en territoire néerlandais. La réserve a été fermée au public sur ordonnance de police. Au total, 400 hectares sont déjà partis en fumée soit presqu'autant que les 450 hectares brûlés en 1996, a indiqué mercredi soir la gouverneure de la province d'Anvers, Cathy Berx.

Aucune zone habitée ne serait directement en danger. Le feu ne s'étend plus vers le nord.

Les pompiers ont reçu l'aide de la police, de la Protection civile et de la Défense. Les corps néerlandais de Woensdrecht, Roosendaal, Bergen op Zoom et Rucphen étaient encore présents sur le terrain, commentait mercredi soir la chaîne néerlandaise NOS. Un troisième pompier a été blessé. Il aurait la jambe cassée.

Bien que la situation arrive tout doucement sous contrôle, les autorités restent vigilantes. "Demain sera une journée difficile étant donné la vitesse du vent annoncée", explique la gouverneur Berx.

Le centre de crise va être installé à la maison communale de Kalmthout qui offre de bonnes facilités en terme de communication.

Belga