On vit le printemps le plus ensoleillé

Reporters

Alors qu'il lui reste encore quatre semaines, le printemps 2011 est d'ores et déjà le plus ensoleillé depuis le début des relevés en 1887, selon les données de l'Institut Royal Météorologique (IRM).

L'IRM a comptabilisé jusqu'à mardi 655 heures et 55 minutes d'ensoleillement à Uccle. Le record du printemps 1893 avec 651 heures et 48 minutes est donc battu, indique le météorologue David Dehenauw.

Le printemps de 1990 était jusqu'à ce mercredi le deuxième le plus ensoleillé avec 644 heures et 13 minutes.

"Pas tirer de conclusion pour l'été"

"Les étés de 1893 et 1990 n'ont enregistré qu'un léger surplus au niveau de l'ensoleillement par rapport aux normales saisonnières. Nous ne pouvons donc pas tirer de conclusion pour l'été. Les prévisions à l'échelle d'une saison sont encore trop balbutiantes pour être fiables", poursuit le météorologue de l'IRM.

Il ne s'agit pas non plus du printemps le plus sec car 62,4 millimètres de pluie ont été mesurés. La période allant de mars à mai 1893 reste donc en tête des statistiques avec 37,6 millimètres relevés. "On enregistre normalement en cette saison 187,8 millimètres", poursuit David Dehenauw.

Il s'agit également du deuxième printemps le plus chaud jamais enregistré avec une moyenne de 12,2 degrés ce qui est 0,1 degré de moins que lors du printemps le plus chaud en 2007.

Avec Belga