Christine Lagarde se déclare candidate à la direction du FMI

Christine Lagarde se déclare candidate à la direction du FMI

EPA

.La ministre française des Finances Christine Lagarde se déclarée officiellement candidate à la direction du Fonds monétaire international (FMI) dont Dominique Strauss-Kahn a démissionné après son inculpation pour tentative de viol à New York.

"J'ai décidé de présenter ma candidature à la direction générale du Fonds monétaire international", a déclaré Christine Lagarde, 55 ans, lors d'une conférence de presse à Paris. "Cette décision je l'ai prise après mûre réflexion et en accord avec le président de la République (Nicolas Sarkozy) et le Premier ministre (François Fillon) qui me soutiennent totalement dans cette démarche", a-t-elle ajouté, assurant vouloir "recueillir le plus large consensus".

En fin de semaine dernière, dans la foulée de la démission de DSK, les Européens ont multiplié les soutiens en faveur de la Française. Berlin, Londres et Rome ont appuyé sa candidature avant qu'elle ne l'annonce. Jusqu'ici, les Etats-Unis, dont le soutien est crucial, et le Japon ne l'ont pas publiquement adoubée.

Les cinq grands Etats émergents du groupe des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont eux fermement dénoncé, mardi dans une déclaration commune, la règle tacite qui voit un Européen diriger le FMI et un Américain présider la Banque mondiale. Être Européenne ne doit pas "constituer un handicap", a estimé Lagarde mercredi.

Après le G8, cette candidature devra encore surmonter des obstacles. La justice française pourrait en effet annoncer le 10 juin, jour de la clôture des candidatures au FMI, si elle ouvre une enquête sur Christine Lagarde pour sa gestion controversée d'une affaire tentaculaire liée à l'homme d'affaires Bernard Tapie - ce qui ruinerait ses chances. Lagarde a dit avoir "toute confiance" dans l'enquête en cours et la "conscience parfaitement tranquille".

Avec AFP