Présent dans les hautes sphères du classement durant toute la saison, Walhain y a cru à cette fameuse D3. Malheureusement, La Calamine a eu le sursaut d’énergie et d’orgueil qu’il fallait en fin de saison pour coiffer le Wallonia sur le fil. Véritable loterie, le tour final a respecté la tradition. Vainqueur dans la douleur de Veldwezelt, le Wallonia n’a pas été battu par plus fort que lui à Cappellen mais le détail était cette fois en faveur de son adversaire. Un détail, une accumulation de blessés, une décision arbitrale, un choix tactique, un coup franc transformé dans les arrêts de jeu,… Il faut de tout dans une saison mais Walhain a plutôt bien géré les éléments pour régaler ses supporters durant la saison. Avec malgré tout un petit goût de trop peu…¦S.B.