article abonné offert

Boris Cara à son tour en Coupe du monde

Boris Cara a aussi intégré l’équipe nationale coachée par Filip Meirhaeghe. Le vététiste houffalois a découvert la Coupe du monde lors de cette manche anglaise. « Ne détenant pas de points UCI, je me retrouve sur la dernière ligne de cette grille de départ, dit-il. Au départ, on s’explose pour reprendre un maximum de coureurs. Sur le premier tour, j’ai réussi à remonter aux alentours de la 20e position (42 partants). Ensuite, de nouveau les ennuis mécaniques ne me lâchent pas ; je suis bloqué sur le grand plateau. Je rentre au stand technique pour pouvoir réparer, mais pas de solutions, juste du temps et des places perdues. Je répartirai dernier de la zone avec pas mal de difficultés pour tenir le rythme des autres pilotes. »