À l’AFCN

Une fois le cahier de charges du « stress test » clôturé, il sera envoyé à l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) qui, après analyse, le transmettra aux autorités européennes. « L’autorité nationale garde toujours la main », souligne Jean-Jacques Pleyers, porte-parole d’Electrabel pour le site nucléaire de Tihange.

Décennale

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) impose à Electrabel une révision décennale de ses unités nucléaires. La prochaine concernera Tihange 2 en 2013. Quant aux unités de Tihange 1 et Tihange 3, elles feront l’objet d’une révision du même type en 2015.