Paltrow joue les stars déchues

Peu de temps après leur rencontre, un jeune chanteur-compositeur prometteur et une star de country sur le déclin (cure de désintox, émotionnellement très instable et on en passe), s’embarquent dans une tournée dans le but de ressusciter la carrière de cette dernière. Dans leur entreprise, ils sont accompagnés par le mari/manager de la star et une reine de beauté un peu ingénue devenue chanteuse.

En coulisses, des histoires d’amour compliquées et de vieux démons menaceront de tout faire capoter… Amour, gloire et beauté ? Mélo sur fond de musique country, voilà un énième biopic très « girly » mais décevant sur la déchéance d’une star. Hyper cliché, banal et déjà vu. La seule véritable attraction du film ? Gwyneth Paltrow, qui pousse – péniblement – la chansonnette. N’est pas Jeff Bridges (Crazy Heart) ou Joaquim Phoenix (Johnny Cash) qui veut. Le manque incroyable de charisme de l’actrice en fait un interminable autobus du show-business. Ce qui n’arrange rien et alourdi l’ensemble. Larmoyant, imbibé et sans inspiration, on espère que la détresse de Country Strongne préfigure pas celle de Gwyneth Paltrow.¦

P-Y.P.

« Country Strong ». Drame de Shana Feste avec Gwyneth Paltrow, Tim McGraw, Garrett Hedlund. Durée : 1 h 56.