A deux jours du début de Roland Garros, Kim Clijsters est apparue détendue face à la presse. Arborant une nouvelle coupe de cheveux qu'on avait déjà pu apercevoir dans les tribunes à Genk mardi lors du match contre le Standard, la Limbourgeoise de bientôt 28 ans a répondu avec son habituel sourire naturel et espiègle.

Le temps de dire qu'elle se sentait bien et qu'elle était heureuse d'être à Paris, elle qui s'était blessée à un mariage il y a six semaines et qui a finalement gagné sa course contre-la-montre pour participer au 2e Grand Chelem de la saison.

+ Retrouvez le récit de notre envoyé spécial dans L'Avenir de ce samedi