UE: Herman Van Rompuy candidat à sa propre succession

Herman Van Rompuy compte bien rester président du Conseil européen au terme de son premier mandat. Reporters

Depuis qu'il est parti à l'Europe, on entend moins parler de Herman Van Rompuy. Mais pas de nouvelles, bonnes nouvelles visiblement puisque notre ancien Premier ministre a confié qu'il se verrait bien rempiler à son poste.

Au micro de la chaîne flamande Canvas, Herman Van Rompuy a dit pour la première fois qu'il se verrait bien rempiler pour un second mandat à la tête de l'Union européenne. "Si je devais en décider moi-même maintenant, et si on me supporte toujours, alors je le ferais, oui", a-t-il répondu, interrogé pour savoir s'il était candidat à sa propre succession.

L'ancien premier ministre belge a été soutenu à l'unanimité en novembre 2009 pour devenir président du Conseil européen, nouveau poste créé par le Traité de Lisbonne. Le mandat court sur deux ans et demi, ce qui fixe son terme en principe à mai 2012.

Le président de l'UE ne s'était pas encore prononcé clairement sur son avenir. "C'est bien la plus grande clarification dont j'ai été capable jusqu'à présent", a-t-il commenté en riant.

Avec Belga