Une cinquantaine de membres de la Centrale nationale des employés (CNE/LBC), représentant le non marchand bruxellois, ont invité vendredi les travailleurs de ce secteur à participer à la manifestation nationale du 9 juin. Dès 6h30, les militants distribuaient des tracts aux abords de la clinique Saint-Jean sur le boulevard Botanique à Bruxelles.

Les manifestants se sont ensuite rendus sur le boulevard Albert II pour écouter des témoignages de travailleurs des différentes ailes du non marchand.

Les revendications communes aux différents niveaux (fédéral, communautaire et régional) des secteurs du non marchand (bien-être, santé et culture) portent entre autres sur une demande d'un treizième mois généralisé, des engagements supplémentaires pour pouvoir remplacer le personnel malade et des salaires décents pour les travailleurs à temps partiel.

"Il faut améliorer les conditions de travail. Pour le métier d'infirmier par exemple, il n'y a pas de pénurie dans la profession. Simplement, les infirmières changent complètement d'orientation professionnelle en raison d'une charge de travail trop importante", commente Anne-Thérèse Destrebecq, secrétaire permanente CNE pour le non marchand Bruxelles-Brabant Wallon.

Le jeudi 9 juin, le mouvement de grève sera mené en front commun syndical. Un service minimum sera d'application dans les institutions concernées. CLA/FCH/