TELE

Grégory Willocq devient rédacteur en chef d'RTL TVi à la place de Fabrice Grosfilley

Grégory Willocq devient rédacteur en chef d'RTL TVi à la place de Fabrice Grosfilley

Gregory Willocq remplace Fabrice Grosfilley. mais ils continueront à collaborer à RTL. RTL

Le rédacteur en chef des journaux télévisés de RTL TVi, Fabrice Grosfilley, a été démis de ses fonctions. Il est remplacé par Gregory Willocq, autre visage bien connu de la chaîne. Fabrice Grosfilley deviendra rédacteur en chef adjoint.

Fabrice Grosfilley est un visage bien connu d’RTL. Il s’est d’abord fait remarquer au sein de l’équipe de Bel RTL comme reporter, mais aussi comme présentateur. Très vite, c’est son esprit d’analyse qui est repéré.

Une fois passé à RTL-TVi, il devient un des figures de proue des journalistes politiques de la chaîne. Aux côtés de Kathryn Brahy, il va permettre à TVi de se doter d’une sérieuse dose de crédibilité auprès de la classe politique.

Un chroniqueur politique incontournable

Ses analyses fines et ses commentaires éclairés ont notamment accompagné de nombreuses soirées électorales sur la chaîne privée. Une fois rédacteur en chef, Fabrice Grosfilley est toujours resté accro à l’actualité politique. Il a co-présenté le Grand Jury sur Bel RTL où il a toujours une chronique, le matin, vers 7h40.

Fabrice Grosfilley écrit aussi un blog très prisé sur le web qui s’appelle «Rue de la Loi».

Voilà la raison pour laquelle, Fabrice Grosfilley dans ses fonctions de rédacteur en chef adjoint aura une responsabilité transversale au niveau politique que ce soit en radio - web ou télé. Trois médias qu'il connaît bien.

Gregory Willocq a accepté la proposition de RTL de succéder à Fabrice Grosfilley. Agé de 40 ans, Willocq est entré à RTL en 1994. Il est journaliste puis, depuis 2002, un présentateur bien connu du JT. Il prendra fonction le 1er septembre et quittera son rôle de visage de l'info à ce moment-là.
 
 

Gregory Willocq: "place aux jeunes"

Gregory Willocq, comment prenez-vous cette nomination comme rédacteur en chef des JT de RTL TVi?
Avec un grand enthousiasme. C'est un défi que je me réjouis d'entamer.

Vous parlez de défi: vous avez déjà des pistes de réflexions vers lesquelles diriger l'info de RTL?
J'ai des idées personnelles bien sûr, mais je n'ai pas attendu ma nomination pour en avoir. Tout comme la rédaction n'a pas attendu non plus. Bien sûr j'ai un avis et je vais y réfléchir puisqu'une nouvelle fonction se profile. En tenant compte de la rédaction parce qu'on travaille avant tout en équipe. Mais ma vision personnelle, je la réserve évidemment à mes collègues. 

Rédacteur en chef, c'est un poste à sacrifices?
Comme pour toute fonction à responsabilités réelles. On est journaliste 24h sur 24, on est rédacteur en chef 24h sur 24. On ne s'arrête jamais, c'est vrai. Mais avec une telle équipe, c'est très facile: Marie-France Muschang, Philippe Malherbe, Martin Soyer, Laurent Haulotte. Et Fabrice évidemment. Je n'ai pas besoin de vous rappeler leur expérience!

Vous insistez beaucoup sur l'équipe: comment a-t-elle réagi?
D'après ce que j'en ai vu, plutôt bien! J'ai reçu pas mal de félicitations, certains sont venus me trouver. Il y a eu pas mal de coups de fil ensuite, évidemment.

Pas d'inquiétude?

On a un énorme atout: on a du temps et on se connaît bien. Pourquoi être inquiêt? Il y a 17 ans que je travaille ici donc je ne me fait pas de souci.

La présentation ne vous manquera pas?
Non, définitivement. Ca fait 10 ans que je fais ce métier. C'est assez long, finalement. J'ai eu la chance de faire beaucoup de chose comme journaliste et il est temps de laisser la place aux jeunes: on a beaucoup de talents.

Justement, vous aurez votre mot à dire pour le choix des visages qui vous succèderont? Vous avez une petite idée?
Bien sûr il y aura une discussion avec Laurent Haulotte et Stéphane Rosenblatt. mais comme ça a été très rapide, c'est un sujet que nous n'avons pas encore eu le temps d'aborder.

Des souvenirs à partager?
J'ai beaucoup de souvenirs d'équipe, surtout. Pas plus tard que ce vendredi à 13h par exemple! Mais ce sont surtout des voyages, des collaborations avec des cameramans en reportages qui remontent à mes 8 ans comme journaliste. Je me souviens aussi du JT que j'ai présenté en direct de New York pour l'anniversaire du 11 Septembre par exemple. Des rencontres, des moments inoubliables.

Vous riez beaucoup, vous semblez d'excellente humeur en évoquant vos collègues. Vous leur préparez une surprise pour les remercier à la fin de l'été?
Si je réponds à cette question, ça ne sera plus une surprise donc...

Interview:
Julien RENSONNET