Un prix mérité pour Vivès

À 27 ans, Bastien Vivès vient de décrocher le prix des libraires BD 2011 pour son album « Polina » (KSTR). Belle récompense pour un album déjà considéré comme un des incontournables pour les palmarès de fin d’année.

Vivès succède ainsi à Manu Larcenet qui avait décroché le même prix pour « Blast » (dont le deuxième tome vient par ailleurs de sortir). Un honneur mérité. « Polina » avec son récit dense et sa mise en scène sensible est une BD qui marque.

L’histoire est celle d’une jeune fille qui tente de trouver sa place dans le monde de la danse. Pour l’aider, un professeur aux méthodes rustres et inflexibles tente de lui transmettre son savoir et son amour de la danse.

Virtuose

Dans le communiqué qui accompagne l’annonce du prix, les libraires qui ont attribué le prix se veulent élogieux. « En seulement quatre ans, Bastien Vivès s’est imposé comme l’un des auteurs phares de la nouvelle génération. Avec Polina, il franchit encore un palier ».

À coup sûr, cet album fera partie de la sélection des meilleurs albums de l’année écoulée au Festival d’Angoulême…