Sébastien Parotte entre en scène

Le grand jour est arrivé pour le Verviétois Sébastien Parotte.

C’est le grand soir pour le Verviétois Sébastien Parotte. Déjà candidat en 2008, le jeune baryton belge accède, cette année, aux finales. Grand, puissant, il a les qualités de sa stature physique : une voix riche et solide. Sans oublier un plaisir de chanter qu’il transmet facilement au public. « C’est un excellent chanteur, estime Stéfano Mazzonis, directeur de l’Opéra royal de Wallonie, il devait d’ailleurs chanter chez nous la saison prochaine mais il a reçu une proposition ailleurs et nous l’avons libéré. »

Actuellement élève de la Chapelle musicale Reine Élisabeth, il a José Van Dam pour maître de musique. Celui-ci devra donc s’abstenir lors du vote du jury…

Sympathique en diable, aimant après ses prestations boire une bonne Leffe brune, Sébastien Parotte aborde les finales du concours avec un moral d’enfer. Juste après les demi-finales, il confiait dans l’édition verviétoise de L’Avenir « J’étais très heureux, je me suis dit : on va aller s’amuser en finale ! ».

Son seul ennemi, ce soir, risque d’être une fougue naturelle qu’il devra maîtriser !¦