Dominique Strauss-Kahn libéré sous caution

AFP

Surprise : inculpé pour agression sexuelle, Dominique Strauss-Kahn a néanmoins été libéré sous caution. Il pourra sortir ce vendredi. DSK sera assigné à résidence.

Dominique Strauss-Kahn n’aura finalement passé que quatre nuits en prison : hier soir, son passage devant le tribunal pénal de Manhattan s’est terminé par une surprenante pirouette puisque le Grand jury invité à se prononcer lui a accordé la libération sous caution qu’il réclamait, moyennant une caution d’un million de dollars.

L’ex-directeur du FMI pourra être libéré de prison vendredi et assigné à résidence à New York après versement de la caution, a annoncé jeudi la cour de justice américaine devant laquelle il a comparu. Strauss-Kahn a donc passé la nuit de jeudi à vendredi à la prison de Rikers Island de New York où il a été incarcéré lundi.

Outre le paiement d’une caution d’un million de dollars, DSK devra s’engager sur un dépôt de garantie de 5 millions de dollars qui seront saisis par la justice en cas de violation des conditions de libération. Un juge de New York signera vendredi un accord de remise en liberté à la suite de quoi la caution devra être versée, et DSK libéré.

Celui-ci sera assigné à résidence à Manhattan et devra donner aux autorités américaines tous ces documents de voyage. Il fera l’objet d’une surveillance vidéo et un garde, armé, sera présent avec lui en permanence, a indiqué la cour.

M. Strauss-Kahn a déjà remis son passeport français à la justice américaine et s’engage à remettre aussi son document de voyage de l’ONU aux autorités afin de prouver qu’il ne quittera pas le territoire américain pendant la durée de la procédure judiciaire. Surtout, il a dit « renoncer volontairement à toute procédure d’extradition de toute sorte », dans une déclaration au tribunal sous serment.

La décision du tribunal pénal de Manhattan est survenue quelques heures après que DSK eut démissionné du FMI.

Avant que la cour se retire, l’ancien patron du FMI avait été formellement inculpé à la suite des accusations de crime sexuel portées à son encontre par une femme de chambre. Dominique Strauss-Kahn a comparu en présence de son épouse, Anne Sinclair, et d’une de ses filles.

« Une inculpation a été votée et prononcée contre l’accusé», a déclaré le procureur devant la cour. L’annonce de l’inculpation formelle, qui signifie que DSK passera en procès à moins qu’il ne plaide coupable, a été faite au début de l’audience. La décision a été prise en secret par un Grand jury, instance qui réunit des citoyens en secret et en dehors de la présence d’un juge. Il a entendu mercredi la victime présumée, une immigrée guinéenne âgée de 32 ans et avait jusqu’à vendredi au plus tard pour rendre sa décision.

Les avocats de DSK ont joint à leur requête le titre de propriété au nom d’Anne Sinclair, son épouse, de la maison du couple à Washington, achetée quatre millions de dollars. Dominique Strauss-Kahn comparaîtra à nouveau devant la justice à New York le 6 juin.¦