Dominique Strauss-Kahn a annoncé jeudi sa démission des fonctions de directeur général du Fonds monétaire international. Dans une lettre adressée au conseil d’administration du FMI, il clame son innocence. « Je pense d’abord en ce moment à ma femme – que j’aime plus que tout – à mes enfants, à ma famille, à mes amis », écrit-il depuis sa prison de New York.

« À tous, je veux dire que je réfute avec la plus extrême fermeté tout ce qui m’est reproché », répète-t-il, avant de conclure : « Je veux préserver cette institution que j’ai servie avec honneur et dévouement, et surtout, surtout, je veux consacrer toutes mes forces, tout mon temps et toute mon énergie à démontrer mon innocence. »