Tennis

Caroline Wozniacki en demi-finale du WTA Brussels Open après l’abandon de Wickmayer

Wickmayer a dû abandonner.

Belga

Yanina Wickmayer (WTA 22/N.6) a abandonné jeudi en quarts de finale du WTA Brussels Open, le tournoi de tennis sur terre battue de Bruxelles

BRUXELLES

Yanina Wickmayer (WTA 22/N.6) a abandonné jeudi en quarts de finale du WTA Brussels Open, le tournoi de tennis sur terre battue de Bruxelles doté de 618.000 dollars joué au Primerose, face à la numéro 1 mondiale Caroline Wozniacki. La Danoise menait 2-0 et 40-0 quand la Brabançonne flamande a renoncé blessée au dos.

La Danoise avait réussi à prendre le service de Wickmayer et menait 2-0. La numéro 2 belge a alors demandé un time-out médical. Elle s’est fait masser le bas du dos. Elle a repris le jeu avant de renoncer définitivement après 18 minutes.

Wozniacki a désormais remporté les quatre duels qui l’ont opposé à Wickmayer.

Vendredi en demi-finales, Wozniacki sera opposée à la gagnante du dernier quart de finale entre l’Italienne Francesca Schiavone (WTA 5/N.3) et la Japonaise Ayumi Morita (WTA 57).

La Chinoise Shuai Peng (WTA 31) et la Russe Vera Zvonareva (WTA 3/N.2) se rencontreront dans l’autre demi-finale.

"Mon dos est bloqué"

La présence de Yanina Wickmayer à Roland Garros, le deuxième tournoi du Grand Chelem qui débute la semaine prochaine à Paris, est évidemment très incertaine. "Mon dos est complètement bloqué et je peux à peine bouger", a déclaré Yanina Wickmayer jeudi soir. "J'irai chez le kiné demain (vendredi) et je vais aussi recevoir une injection dans le dos. C'est la manière la plus rapide de m'aider. Je ne pourrai me prononcer sur ma participation à Roland Garros, mais ma préparation est complètement perturbée".

Yanina Wickmayer n'a passé que 18 minutes sur le court du Primerose jeudi face à Wozniacki. "C'est arrivé durant le 2e jeu. J'ai soudain senti quelque chose dans mon dos et je pouvais à peine bouger", a dit la joueuse belge de 21 ans. Yanina Wickmayer a passé une IRM et s'est ensuite rendue chez le docteur Chris Goossens. "J'ai encore quelques jours devant moi, mais je ne peux pas prendre de risques. Je vais retarder mon voyage un maximum et resterai sans doute à la maison jusque samedi. Espérons que mon premier match à Paris ne soit programmé que mardi, cela me laissera un jour de plus", a encore dit Yanina Wickmayer.

"Bien sûr, je suis déçue. Mes larmes n'étaient pas pour Roland Garros, mais parce que j'ai dû abandonner face à Wozniacki. J'attendais tellement ce match", a conclu la numéro deux belge.

Belga