Olivier Maingain: "Charles Michel doit encore démontrer qu'il peut rassembler"

Olivier Maingain: "Charles Michel doit encore démontrer qu'il peut rassembler"

Charles Michel a succédé à Didier Reynders à la tête du MR. EPA

Le président des FDF Olivier Maingain attend toujours du président du MR Charles Michel qu'il puisse "démontrer qu'il rassemble", a-t-il indiqué dimanche sur RTL-TVI, interrogé à propos des défauts du nouveau chef de file.

Olivier Maingain n'a pas manqué de rappeler que Charles Michel "a fait partie de ceux qui ont voulu mettre à mal l'autorité de Didier Reynders", son prédécesseur à la tête du Mouvement réformateur.

Le président des FDF en veut pour preuve qu'il n'y a aujourd'hui plus de fuites organisées vers la presse à propos de la gestion interne du MR. "Ceux qui ont organisé les fuites sont peut-être ceux qui exercent aujourd'hui des responsabilités", a-t-il fait observer.

Charles Michel a été élu président du MR à la fin du mois de janvier, après des mois d'agitation au sein du Mouvement, un groupe baptisé Renaissance reprochant à Didier Reynders, resté vice-premier ministre au gouvernement, un manque de concertation lors des prises de décision.

Pour sa part, les FDF, formation historiquement bruxelloise, continuent leur implantation en Région wallonne, ce qui entraîne le courroux d'un certain nombre de mandataires libéraux dans le sud du pays. M. Maingain a jugé cette présence nécessaire au nom de l"indispensable unité entre Wallons et Bruxellois" destinée à contrer "le projet nationaliste flamand".

Avec Belga