CYCLISME

Dopage: Jurgen Van den Broeck parmi les plus suspects au Tour 2010, selon l'UCI

Dopage: Jurgen Van den Broeck parmi les plus suspects au Tour 2010, selon l'UCI

Jurgen Van den Broeck est un des deux Belges à avoir l'indice 8. Reporters

Le journal L'Equipe publie ce vendredi un document de travail de l'Union cycliste internationale (UCI). Il s'agit d'une liste des 198 coureurs au départ du Tour de France 2010 où un "indice de suspicion" leur est octroyé sur base de l'analyse de leur profil sanguin. Deux Belges sont pointés du doigt.

A partir de l'analyse de leur profil sanguin, l'UCI a noté les 198 coureurs du Tour 2010 de un à dix, les notes les plus élevées étant attribuées aux cyclistes les plus suspects. Il en ressort qu'un quart du peloton possède un indice zéro.

Par contre, 27 engagés avaient un indice de suspicion supérieur à 6, dont trois dans le top 20 du classement général. Il s'agit notamment de Jurgen Van den Broeck (Omega Pharma-Lotto) qui avait fini la Grande Boucle en 5e position. Sa note est de 8, comme Kevin Seeldrayers (Quick Step). Les autres Belges qui participaient au Tour sont en dessous de 5: Serge Pauwels (Sky) a 4, Francis De Greef (Omega Pharma-Lotto), Kevin De Weert (Quick Step), Maxime Monfort (HTC-Columbia) et Johan Vasummeren (Garmin) ont 3, Stijn Vandenbergh (Katusha) a 2, Maarten Wynants (Quick Step) a 1, Mario Aerts (Omega Pharma-Lotto), Dries Devenyns (Quick Step), Jurgen Roelandts (Omega Pharma-Lotto) et Jurgen Van de Walle (Quick Step) ont 0.

5 sur 10 pour Contador

Deux coureurs, Carlos Barredo (Esp/Quick Step) et Yaroslav Popovych (Ukr/RadioShack) possédent l'indice maximum de 10, le Russe Denis Menchov (Rabobank), 3e à Paris, est le seul à 9.

Le Suisse Fabian Cancellara est lui à 0 (comme 48 autres) par exemple, alors qu'Andy Schleck (Saxo-Bank), 2e derrière Contador, reçoit un indice de 3, Lance Armstrong (USA/RadioShack), septuple vainqueur du Tour, a 4 et le sprinter italien Alessandro Petacchi 6.

Contrôlé positif au clenbuterol lors d'un jour de repos et blanchi par sa fédération en attendant le résultat de l'appel interjeté devant le TAS, Alberto Contador, qui roulait à l'époque pour Astana, a quant à lui une note de 5.

RadioShack a le plus gros indice

Au rayon des équipes, RadioShack est le premier suspect avec un indice cumulé de 40, devant Astana (39). Omega Pharma Lotto est "6e" avec un indice de 31, juste devant Quick Step (30).

Ce "document de travail, cette liste secrète a été remise à tous les officiels en charge des contrôles antidopage lors du dernier Tour de France, avec des commentaires pour aiguiller la recherche des tricheurs", précise L'Equipe.

L'UCI avait anticipé la publication

L'UCI avait déjà réagi la veille expliquant "que cette liste constitue un simple outil de travail sur la base de laquelle ses services antidopage ont organisé leur activité pendant la course" et "souligne que sa valeur est liée à un contexte temporel bien précis et découle d'une évaluation sommaire des résultats de ces contrôles. L'esprit et le but des commentaires inscrits dans ce document était d'éviter toute sous-évaluation de la situation, l'UCI ayant pour préoccupation majeure de lutter contre toute forme éventuelle de dopage grâce notamment à son programme du passeport biologique".

La liste de l'UCI publiée par l'Equipe
10: Carlos Barredo (Esp/Quick.step), Yaroslav Popovich (Ukr/RadioShack)
9: Denis Menchov (Rus/Rabobank)
8: e.a. Jurgen Van den Broeck (Omega Pharma-Lotto), Kevin
Seeldraeyers (Quick.Step)
4: e.a. Serge Pauwels (Sky)
3: e.a. Francis de Greef (Omega Pharma-Lotto), Kevin De Weert
(Quick.Step), Maxime Monfort (HTC Columbia), Johan Vansummeren (Garmin)
2: e.a. Stijn Vandenbergh (Katusha)
1: e.a. Maarten Wynants (Quick.Step)
0: e.a. Mario Aerts (Omega Pharma-Lotto), Dries Devenyns
(Quick.Step), Jurgen Roelandts (Omega Pharma-Lotto), Jurgen Van de Walle (Quick.Step)
Equipes (total cumulé des 9 coureurs):
1. Cofidis 4
2. Bbox 14
3. FdJ 15
4. AG2R 16
5. Garmin 17
6. Cervélo 20
. Footon 20
8. Rabobank 21
9. Liquigas 22
. Sky 22
11. Milram 23
. Saxo Bank 23
13. Euskaltel 24
14. Katusha 26
15. Lampre 28
16. QUIK.STEP 30
17. OMEGA-PHARMA 31
18. HTC-Columbia 32
. BMC 32
. Caisse d'Epargne 32
21. Astana 39
22. RadioShack 40

Par nations (moyenne):
1. France 1,23 (35 coureurs)
2. Pays-Bas 1,25 (8)
3. Suisse 1,60 (5)
4. Portugal 2 (3)
5. Slovenie 2,25 (4)
6. Etats-Unis 2,37 (8)
7. BELGIQUE 2,69 (13)
8. Danemark 2,80 (5)
9. Autriche 3 (3)
10. Allemagne 3,27 (15)
. Australie 3,27 (11)
12. Espagne 3,37 (32)
. Grande-Bretagne 3,37 (8)
14. Italie 3,70 (17)
15. Bélarusse 4 (3)
16. Russie 4,33 (6)
17. Kazakhstan 5,33 (3)
. Ukraine 5,33 (3).

Avec Belga