MONDE

Al-Qaïda confirme la mort de Ben Laden et menace de le venger

Belga, AFP & Reporters

Cinq jours après l'annonce par les Etats-Unis de la mort d'Oussama Ben Laden, al-Qaida confirme le décès de son leader charismatique. La nébuleuse terroriste menace de le venger et de poursuivre le jihad. Elle promet également de diffuser un message datant d'une semaine avant sa mort.

"Le cheikh combattant (...) Abou Abdallah, Oussama Ben Mohamed Ben Laden a été tué (...) par les balles de la trahison et de l'apostasie", écrit le réseau extrémiste dans son communiqué, signé du commandement général d'Al-Qaïda et daté de mardi, deux jours après la mort du fondateur de l'organisation.

"Si les Américains ont pu tuer Oussama, on n'a pas à avoir honte (...), mais est-ce que les Américains sauront par leurs médias, leurs agents, leurs équipements, leurs militaires, leurs services de renseignement et leurs services tuer ce à quoi cheikh Oussama a consacré sa vie?", ajoute le texte.

"Nous confirmons que le sang du cheikh combattant Oussama ben Laden (...) n'aura pas été versé en vain et qu'il sera une malédiction pour les Américains et leurs agents, qui les poursuivra à l'intérieur et à l'extérieur de leurs pays", menace le commandement général d'Al-Qaïda.

Dans son communiqué, le commandement s'engage à "poursuivre sur la voie du jihad, tracé par nos dirigeants et à leur tête cheikh Oussama, sans hésitation ou réticence".

"Nous ne nous écarterons pas de cette voie (...) jusqu'à la victoire ou la mort", soulignent les auteurs du texte.

Un enregistrement sonore de Ben Laden

Conformément au "serment" de Ben Laden, "l'Amérique et ceux qui vivent en Amérique ne sauront jamais jouir de la sécurité tant que notre peuple en Palestine ne sera pas en sécurité", poursuit le texte.

A cette fin, "les soldats de l'Islam vont poursuivre, par groupes et individuellement, et sans relâche la planification" de leur lutte, prévient le commandement d'Al-Qaïda.

Al-Qaïda annonce en outre la diffusion "prochaine" d'un enregistrement sonore d'Oussama ben Laden sur les révoltes dans le monde arabe, enregistré une semaine avant sa mort.

Dans son communiqué, le réseau extrémiste exhorte aussi "le peuple musulman du Pakistan, sur le sol duquel a été tué cheikh Oussama, à se révolter pour laver cette honte qui lui a été infligée par une bande de traîtres et de voleurs, lesquels ont tout vendu aux ennemis".

"Qu'ils (les Pakistanais) se soulèvent avec force pour nettoyer leur pays des Américains qui y ont répandu la corruption", écrit le commandement général du réseau Al-Qaïda dans son communiqué.

Ennemi public numéro un aux Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001, Oussama Ben Laden a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par une opération de commandos américains contre la résidence où il se cachait à Abbottabad, au Pakistan.

AFP