De Crem: la mort de Ben Laden ne changera rien à l'engagement en Afghanistan

De Crem: la mort de Ben Laden ne changera rien à l'engagement en Afghanistan

Belga

Le ministre de la Défense est formel: la mort d'Ousama Ben Laden ne changera rien à la participation militaire belge en Afghanistan.

Pieter De Crem a répondu ce jeudi à la Chambre aux questions de plusieurs parlementaires dont Christophe Bastin (cdH) et Philippe Blanchart (PS). Le ministre de la Défense a confirmé que le décès de Ben Laden ne changeait rien à la participation belge en Afghanistan.

Il a précisé que les forces internationales présentes en Afghanistan avaient procédé à une réévaluation à la hausse du degré de la menace dans certaines régions du pays.

Il a ajouté que pour l'OTAN, le terrorisme restait une menace directe pour la sécurité internationale et la stabilité. "Pour cette raison, je suis d'avis que les alliés et leurs partenaires doivent poursuivre les opérations en Afghanistan afin de continuer à aider au développement des forces de sécurité afghanes pour que ce pays ne redevienne pas un abri pour les terroristes", a dit le ministre.

Avec Belga