DIVISION 133e journée de championnat

Le Spirou valide sa pole position??

Le Spirou valide sa pole position??

Peu en vue avant la pause, Gomis a inscrit 11?points à la reprise qui ont permis au Spirou de s’échapper définitivement.

Belga

Évolution du score : 26-14, 39-33, 67-45,

CHARLEROI (16/24 à 1?pt, 25/42 à 2 pts, 6/21 à 3 pts, 34?rbds, 17 a., 19 f.) : Weaver 7, GOMIS 17, Broyles 0, HAMILTON 4, GREENE 17, RIDDICK 7, Jadin 4, MALLET 18, Massot 8, Beghin 2.

LIÈGE (14/21 à 1?pt, 19/42 à 2 pts, 2/10 à 3 pts, 30?rbds, 6 a., 20 f.) : Collette 3, Papac 0, Troisfontaines 6, HOCKINS 1, BOZEMAN 3, MUKUBU 11, GILLET 6, STIPANOVIC 14, Griffin 14.

Ridicules samedi dernier au Forum alostois, les Spirou n’ont pas mis longtemps à redresser la barre : en l’espace de 48 heures, ils ont mathématiquement validé leur première place au championnat en écartant tour à tour Anvers et Liège.

Du coup, Giovanni Bozzi va pouvoir profiter des trois derniers matches de la phase classique face à Ostende, Mons et Anvers pour ramener les blessés et poursuivre l’intégration des nouveaux venus Weaver et Massot. L’échéance est connue : la machine devra être bien huilée le 24 mai prochain lors de la première manche des demi-finales des play-off. Comme aime le souligner le président Éric Somme, ce premier rendez-vous reste le plus dangereux car, à domicile, probablement face à Ostende qui aura dû disputer le premier tour, le Spirou n’aura pas le droit à l’erreur. Et devra éviter de jouer par à-coups, comme ce fut le cas hier soir en première mi-temps. Alors qu’ils avaient pris un départ idéal en profitant du laxisme défensif liégeois (15-2, 24-10), les Carolos ont alors péché par suffisance, en oubliant d’enfoncer le clou. Liège, qui avait alors rééquilibré les débats dans le trafic aérien (9 rebonds à 3 dans le 1er quart, 10 prises partout dans le 2e), est ainsi revenu. D’abord à 28-21 sur le seul tir primé visiteur, signé Collette à la 13e. Ensuite à 37-33 par l’intermédiaire de Griffin, meilleur marqueur au terme des vingt minutes initiales (11 pts).

Rappelés à l’ordre durant la pause, les Spirou allaient immédiatement reprendre le collier du match. Avec Beghin sur le parquet (au contraire de Wright toujours préservé en raison d’une élongation aux abdominaux), ils retrouvaient leur efficacité offensive, tout en serrant l’étreinte sur le plan défensif. Gomis, peu à son affaire jusqu’alors, enfilait son costume de scoreur (11 pts dans le 3e quart) alors que Mallet et Green parachevaient le travail à distance (56-40). Au total, les Principautaires allaient encaisser un cinglant 28-12 dans ce 3e quart, qui rendait la dernière ligne droite sans grand intérêt.

Sauf miracle, Liège ne disputera pas les play-off. Mais qui y croyait encore vraiment??¦