«?Il est évident après le désastre de 2011 que le système de chronométrage et le centre de calcul seront revus, confie l’organisateur Pierre Delettre. Par ailleurs, j’ai demandé à Alain Lopès de remplacer Willy Lux dans les rôles conjoints de responsable du parcours et de coordinateur général. Cela n’a pas été une décision facile à prendre, mais elle est mûrement réfléchie?».

Ancien vainqueur en tant qu’équipier (en 1982 aux côtés de Guy Colsoul) puis pilote en Classic (2009), Alain Lopès connaît les Boucles. Passé de l’autre côté de la barrière depuis 1997 avec un rôle important dans les organisations du Dakar, du Rallye des Pharaons ou du Liège-Rome-Liège, il a accepté immédiatement le défi : «?J’ai déjà collaboré pour les Boucles l’année de la victoire de mon fils Pascal avec Larry Cols. J’étais directeur de course adjoint avec mon ami Jean Caro. J’ai un grand respect pour cette épreuve redevenue un énorme événement ces dernières années avec le succès des Legend. Dès le mois d’août, je vais me mettre au travail.?» ¦