Après-coup

Les vraies responsabilités

Pourtant, ces mêmes gens sont, probablement, aussi ceux qui pendant des années ont financé sans trop se poser de questions les potins recueillis par ces paparazzi sans scrupule. Des chasseurs de scoop que Diana, elle-même savait merveilleusement utiliser.

C’est bien vu de la part de France 2 de l’avoir rappelé. Car si Diana est décédée, au final, la responsabilité est plus que partagée. Y compris avec son chauffeur qui, il ne faut pas l’oublier, était passablement éméché.¦