Michaël TASSIGNON Instituteur primaire, Soignies

«?Mes collègues et moi-même organisons différents piquets de grèves dans les environs avant de prendre le train pour Liège.?Nous serons une centaine à mon avis. On manifeste pour que les choses changent, pour que les promesses soient enfin mises en application… Bien sûr il y a le problème des fins de carrière mais aussi un tas d’autres soucis.?Les conditions de travail, l’argent qui manque… Une chose est sûre, on ne s’arrêtera pas à la manifestation de jeudi.?»